Dimitri Gornostay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dimitri Gornostay

Message par Dimitri Gornostay le Ven 20 Nov - 23:44

Nom:

Dimitri Gornostay (surnommé simplement Dim)

Seeming & Kith:

Beast, Hunterheart

Description Physique :

Dimitri est mince et élancé, l'hiver c'est cheveux sont de couleur blanc alors que l'été ils sont brun clair, mais dans les deux cas, les pointes de c'est cheveux son noir. C'est bras et c'est jambes sont légèrement plus court par rapport au reste de son corps et son cou est plus allongé que la norme.

C'est traits animalier ce traduise par un fine fourrure sur la majeur parti de son corps, c,est doigt finissent en fine griffes. C'est dents ont des canines pointue proéminente.

Background/Histoire:

Dimitri, un jeune garcon de 10 ans, regardait avec grande joie, l’ocean atlantique par le hubblot de l’avion. C'était un long voyage en avion pour un petit garcon qui n'a jamais été bien loin de chez lui.  Il ne connaissait a peine les quartiers avoissinant autour de ca maison, à St-Peterbourg.

Bien aisé, c’est parent avait décider qu’un voyage à l’étranger était demise, et une lointaine cousine de ca mère, résidait dans une maison de campagne, non loin de la ville de Québec, sur une grande ile. c’est que le petit Dimitri en avait compris.  


Enfin arrivé chez la cousine, le jeune garcon découvrit avec énormement de plaisir, le grand terrain boisé derriere la maison. Apres avoir passé autant de temps assis, Dimitri, ne put s’empecher dans une aventure que ce seul un enfant de sont age peux avoir, courrant entre les abres, sautez du hauts de gros rocher, de passé autravers des branches  de c’est deux gros sapins bien collé l’un contre l’autre, tellement que l’ont ne voyait pas de l’autre cotez.

Dimitri poussa un dernier effort contre les branches pour finalement en sortir et tombé à plats ventre dans de la neige ?

Le souvenir trouble du froid passé:

J’ai froid, je tremble,je veux dormir…
sans chaleur, sans repaire, cent milles de blancheur…

Il y a ce regard sur moi…
Me couvrant d’effroi…

Ici tu marche ou tu dort…
Le sommeil n’est que mort...

Pour l’éloigner...
je doit la donner...

Si grande est m’a proie…
Si petit je suis…

Mon coeur bat à chaque coup que j’habat…
Contre le chagrin je me débat...

Le plaisir violent s’empare de moi
ce qui est cruel chez toi est normal pour moi.

Fourbe, insidieux je traque…
J’attaque, je blesse, je tue…

cents victimes, cents proies, sans remord…
l’hermine blanche n’apporte que la mort...

La sorti:
je croyais avoir bondit sur une proie cacher dans un buisson épais, mais je me retrouvis à plats sur le sol, le museau, heuu… le nez sur de la roche noire et lisses ?  Je me releve, autour de moi il n’y a que de la pierre, grande et droite. Des batiments oui !  Cela me dit quelque chose, mais c’est si loin dans mon esprit…Je suis, je suis... À Québec ? Oui la ville pas de chez… hmmm… Une femme gentille, oui ! Elle m’appelai par un nom… Dimitri ! Je suis Dimitri.

Retour à la ‘’normale’’:
Je me suis trouver un endroit ou dormir, m’a petite taniere juste à moi, dans le quartier qu’ils appellent Limoile ? En dessous du sol, comme à ce que  j’était habitué, mais une structure de bois au lieux de racines d’arbre. Douillet comme je l’aime, dans ce monde qui mes à la fois étrange et famillier.

Cela fait maintenant plusieurs mois que je suis la, j’ai finit par m’habituer aux bruits de la ville et je me suis quelque copain, dumoins j’en est sauvé quelque uns, que j’ai trouver dans des cages dans de bizarres d’endroit ou y’a plein d’animaux, ils restent à ma taniere la surveillant quand je ne suis pas la.

Souvent je vais dans des grosses fetes avec de la musique forte, ca m’aide a me dégourdir les pattes  et les femelles aime bien la facon d’ont je suis capable de bougé. Mais un soir, je senti une main froide ce posa sur mon épaule. Froid comme la neige, la neige dans laquel  je marchais, chassais et tuait… Je me retourne et  je vit une dame vetu de satin noir, ca peau blanche d’hiver, et c’est grand ressemblant à des flocons de neige.  Elle semblait comme moi mais à la fois différente. Elle me souriait mais la peur s’empara de moi, et d’instint, j’envoya un coup de patte vers son visage avant de retourner me cacher dans m’a tanière.

Je ne veux pas retourné dans la plaine… Je veux pas y retourné…  

Le temps à encore passé, j’ai rencontrer d’autre gens comme moi, il m’ont parlé un de ce qu’est etre un changeling et ce cela implique, mais je suis rétissant de les suivres.  je suis confortable dans m’a petite tanière.
avatar
Dimitri Gornostay

Messages : 2
Date d'inscription : 20/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum